Rendez-vous commercial

Le financement d’une reprise d’entreprise est une opération délicate qui nécessite une préparation en amont très importante. L’un des enjeux cruciaux de cette démarche réside avant tout dans l’obtention d’un maximum de leviers de financement. L’enjeu est donc de taille dans la mesure où l’aptitude à convaincre influencera grandement votre capacité à financer votre projet.

Quels dispositifs mobiliser ?

Les fonds propres

Concernant le financement, il peut être opportun de faire un point sur vos fonds propres, sachant que le niveau de ces derniers sera évidemment un atout qui démontrera votre investissement et votre motivation à procéder à la reprise de l’entreprise. Idéalement, un montant d’environ 30 % est préconisé. Sachez toutefois que vous ne pourrez les récupérer qu’en cas de revente de votre part.

Les autres leviers

Parmi les leviers les plus utilisés, on peut citer :

  • L’épargne personnelle : qu’il s’agisse de vos livrets d’épargne ou d’une épargne salariale
  • Des aides type ACRE : qui peuvent vous concerner si vous êtes un demandeur d’emploi indemnisé, notamment à travers la possibilité de vous faire verser une partie de vos indemnités chômage restantes
  • De toutes formes de prêts : qu’il s’agisse des prêts d’honneur ou des prêts d’aide pour les porteurs de projets ou de prêts classiques chez une banque, sachez qu’il est possible de mobiliser des fonds à travers des financements proposés par la région, le département ou par l’intermédiaire de certaines associations
  • Le financement participatif : en utilisant des plateformes qui vous permettront d’effectuer une levée de fonds auprès de particuliers
  • Le capital risque : en proposant un dossier à des business angels ou à des fonds d’investissement

Les bonnes pratiques

Certaines dispositions sont indispensables pour convaincre un maximum de partenaires du sérieux de votre démarche et de vos atouts pour pouvoir effectuer cette reprise.

Il faut être capable de démontrer que vous avez pu réaliser un diagnostic complet des forces et des faiblesses de la société en question et démontrer en quoi vous êtes capable de pouvoir apporter une valeur ajoutée concrète, à travers la mise en place d’une stratégie, qui aura pour but de renforcer l’entreprise. Le business plan est pour cela une étape obligatoire car c’est un document de synthèse qui permettra à vos futurs interlocuteurs de pouvoir en quelques minutes comprendre votre stratégie. Pour cela, nous vous invitons, afin de maximiser vos chances d’obtenir vos financements et vos prêts, à vous faire aider pour la réalisation de ce document, afin qu’il soit irréprochable tant sur le plan de la stratégie que sur des aspects comme la finance. Enfin, la possibilité d’accompagner vos différents dossiers de lettres de recommandation d’entrepreneurs peut être une démarche tout à fait  pertinente afin de  renforcer votre crédibilité.

Aucun tag

547 vues au total, 3 aujourd'hui